- Le Loriot d’Europe – le faucon crecerelle -

Posté par Domaine Casanove le 2 juillet 2011

 

Le Loriot

Un couple de Loriot d’Europe niche prés de chez nous, on peut suivre leurs allées et venues, pour nourrir leurs petits. Telle une flèche jaune, le mâle traverse les prairies. Magnifique spectacle. C’est un oiseau qui vient d’Afrique, il reste chez nous durant les beaux jours de mai à août. Nos figuiers intéressent particulièrement le Loriot d’Europe, car il aime les fruits et les insectes. Son chant est très caractéristique.

lorioteurope021.jpg

 

Le faucon crecerelle

 

Le 30 janvier 2013

Le faucon crécerelle survole toujours les alentours, ils guettent la moindre chose qui bouge…il aime se percher au dessus des safranières…

Maureillas Las Illas Pyrénées orientales 66

Avec le temps, seul la mère nourrissait les petits, un seul petit faucon est resté en vie et a pu prendre son envol. En général, ils nichent toujours au même endroit, vu que la maison sera habitée, on espère qu’ils nicheront quand même près de chez nous et surtout que la femelle se retrouvera un compagnon.

Un joli couple de faucon crécerelle niche sur le rebord d’une des petites fenêtres du Mas. Il y a actuellement trois petits oisillons à plumes blanches. Les parents planent en continu au dessus de nos têtes, à la recherche de nourriture pour leurs petits.

Le faucon crécerelle est en déclin, on en prend soin.

Le circaète jean le Blanc, la huppe fasciée, le loriot d’europe et bien d’autres espèces volent près de chez nous.

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans oiseaux | 2 Commentaires »

- Circaète Jean-le-Blanc

Posté par Domaine Casanove le 29 juin 2011

 Maureillas Pyrénées Orientales 66, Les Circaètes Jean-Le-blanc

Le 18 mars 2012

Trois circaètes sillonnent le ciel, ils partent en direction de Céret.

 

Ils nous offrent un superbe spectacle dans les airs…. de vrais acrobates….

On les voit régulièrement sur les communes de Céret et Maureillas dans les Pyrénées Orientales. Les cours d’eau et les murets de pierres sont des éléments fort appropriés pour accueillir la nourriture des Circaètes Jean Le Blanc. Ils se nourrissent principalement de serpents et de lézards, qu’ils avalent tout entier. 

Il m’arrive de voir perché sur un pylône électrique, le Circaète Jean le Blanc qui guette ses proies. On l’a même surpris, comme il nous a surpris, tout autant, dans les plantations de cerisiers de Céret, il était au sol, quand il a pris son envol, on a pu voir sa puissance au décollage et sa beauté.

Son envergure est d’environ 1m80, sa longévité peut être de 17 ans. 

Seul ou en groupe, il sillonne le ciel, en quête de nourriture. Il est capable, tout comme le faucon crecerelle, de vol stationnaire (vol du saint esprit), ses pattes pendent et sa tête dirigé vers le bas, il scrute le sol. Même lorsque  le vent souffle particulièrement fort, il est là quasi immobile dans les airs.

Pour connaître sa présence chez vous ou pres de chez vous cliquer sur le site Natura 2000
espèce menacée circaetejeanleblancdico2g.jpg

Publié dans oiseaux | 3 Commentaires »

 

Maud in Mumbai ! |
LA FRANCE LIBRE |
ELEVAGE AMATEUR DE BOULEDOGUES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Fermé
| You're on my official's WEB...
| air du temps